Idéalistes, femmes et hommes de conviction, esprits critiques et éclairés, les faits divers qui secouent le monde occidental déclenchent les passions et réveillent des instincts bestiaux qu’on laisse avec trop de plaisir s’échapper de temps-en-temps. La réactivité aux actes ignobles commis chez Charlie Hebdo est boostée irrévocablement par les réseaux sociaux. Des paroles, des textes, des réactions inspirés par une espèce de haine ambiante et l’effet de groupe font parfois dire à chaud des choses qu’on ne souhaiterait pas exprimer à froid.

Ainsi les tripes retournées par ces élans de révolte et avant que cela n’aille trop loin :

Révoltés passionnés et forts de nos convictions, exprimons notre profond dégoût pour les actes violents perpétrés au nom d’une cause quelconque et condamnons incontestablement les réactions de haine irréfléchies et les amalgames assassins qui assimilent des populations entières à des faits individuels. Légitimement émus par la situation internationale, osons manifester avec force notre soutien aux musulmans du monde entier aussi affligés que nous par cette folie qui les condamne aux yeux de beaucoup.

Aveuglés malgré nous par l’abondance des informations, ne nous laissons pas guider par une peur irrationnelle. Assumons notre responsabilité dans l’explosion de non-sens qui déchire la toile et osons réagir en refusant d’assimiler mondialisation et pensée unique. En refusant de catégoriser les populations dans des modes de pensée préconçus qui ne leur correspondent pas.

Etudiantes, étudiants, éclairés par l’ouverture d’esprit que vous offre vos études, refusez fermement de plonger tête baissée dans une lutte vengeresse destructive ! Refusez de répéter la monstruosité que vous condamnez ! Défendez avec conviction le multiculturalisme comme force constructive !

Pour la presse, pour la liberté d’expression et pour Charlie Hebdo.

 

Ignace Berret