Et voilà ! Après plusieurs mois de discussions, de corrections, de débats, de péripéties administratives, de bières et de volonté de refaire le monde, nous sommes heureux de lancer officiellement notre nouveau média estudiantin dans le panorama journalistique de l’université de Fribourg ! Pour vous étudiants et pour la diversité ce magnifique site tout neuf se veut une plateforme d’expression libre et indépendante sur laquelle vous êtes les bienvenus. Une quinzaine de rédacteurs, un webmaster, une graphiste, tous bénévoles se sont fait exploser la boîte à cogiter pour vous proposer un site d’investigation tout neuf, dynamique et façonné par l’éclectisme de ses membres !

Emplis de motivation et d’autonomie, profitons de l’opportunité de ne poursuivre aucun but lucratif et de ne participer à aucune course effrénée à la banalité populaire pour offrir à nos lecteurs autre chose que des miasmes mous, bien-pensants et politiquement corrects. Maintenant que vous savez que nous ne sommes pas obligés de nous fondre dans le décor médiatique, utilisons nos pages à des thèmes plus cachés, allons sur des terrains nouveaux, bien loin de la culture uniforme et niaise que nous fournissent en masse la presse de caniveau. Faisons de notre gratuité et de notre microcosme un tremplin à l’originalité et à la plume incisive. Nous voulons des photos originales, marquantes, des textes instructifs et qui ouvrent au débat,les histoires des gens et la vie des étudiants… Alors (comme disait Tintin) Szut, ça vous dirait de participer un peu à la croissance du monde, à l’épanouissement social, à la revalorisation de l’homme ? Nous aimerions donner un sens aux médias universitaires de Fribourg, redéfinir une ligne éditorialiste pure, active et jeune. Stop aux articles pour grands-mamans, place à l’originalité et aux valeurs perdues : humanité, liberté, citoyenneté, bien public, solidarité. Mettons en pratique ce « seid nicht so sicher », gravure disparue des escaliers de notre université, apologie de la modestie, de la volonté de toujours vouloir faire mieux. Cet adage qui devrait nous caractériser tous comme étudiants !

Mesdames, messieurs, attention à ne pas être trop dans le moule, vous risquez de vous faire rentrer dans le cadre !