Après un départ fulgurant qui est allé bien au-delà de toutes nos attentes, La Fribune doit relever un défi de taille : assurer sa pérennité.

Apparemment, le campus fribourgeois avait bien besoin d’un peu de nouveauté… Après un pasage sur La Télé, La Fribune a eu droit à une brève dans La Liberté et à une place sur les prompteurs des transports publics fribourgeois. Dernièrement, La Fribune a été invitée par Unimix pour un passage en direct sur les ondes de Radio fr aux côtés du nouveau magazine de reportage et d’enquête sept.info.

La ville de Fribourg elle-même a mandaté les rédacteurs de votre webzine favori pour retranscrire la journée des Assises de la culture en février dernier. Un démarrage en trombe qui s’accompagne de son lot de responsabilités. Grâce à l’élan de visibilité que ces différents médias ont apporté à La Fribune, notre impact s’élargit et notre place s’affirme au sein de l’université et des médias étudiants. La régularité de publication, la pertinence d’articles sur l’actualité et sur la vie estudiantine sont des atouts primordiaux que nous nous efforçons d’appliquer. Un site internet frais, facile d’accès et alimenté plus de deux fois par semaine par nos rédacteurs montre également l’importance et le besoin d’une présence web des médias actuels. Une place moderne et actuelle qui va dans le sens de ce que tend à devenir le journalisme, noyé sous le flux des informations twittées à la seconde : un journalisme profond, investi et impliqué.

Forte de votre soutien, La Fribune doit continuer à évoluer, à surprendre, à investiguer et à s’implanter sur le campus. Pour cela, nous avons besoin de vous, vous qui avez des choses à dire, des sujets à traiter mais qui ne trouvez pas de plateforme pour vous exprimer ; vous dont les feuilles de notes de cours sont gribouillées d’idées et d’opinions mais qui ne savez pas où poster vos revendications ; vous qui avez besoin d’enquêter, de fouiller Fribourg et l’université mais que ne vous lancez pas par manque de possibilité. À vous tous, étudiants de tous horizons, La Fribune offre une tribune d’expression libre et indépendante pour lâcher vos mots à un endroit où ils seront lus !

Nous avons besoin de rédacteurs pour pouvoir assurer l’avenir et continuer de proposer un travail pertinent, diversifié et régulier. Alors, en amont d’une presse professionnelle imperméable au cri des futurs stagiaires, participez, avec nous, à une expérience enrichissante et concrète dans un média jeune et motivé. Pour cela, rejoignez-nous mardi prochain 6 mai à 17h30 au Café Cyclo sur le Boulevard de Pérolles pour rencontrer notre équipe et boire un verre à la santé du journalisme, du reportage et de la liberté.